Naturalisation facilitée pour les étrangers de troisième génération

Prise de position de l’évêque de Sion – Communiqué
17 janvier 2017

Le 12 février prochain le Peuple suisse est appelé à se prononcer sur une modification constitutionnelle. En tant que citoyen suisse, j’accueille très favorablement l’objectif de la proposition du Parlement. Je trouve tout à fait normal que des personnes nées en Suisse, scolarisées en Suisse, ayant peut-être déjà vécu jusqu’à 25 ans dans notre pays, dont les grands parents ont immigré et dont les parents ont grandi chez nous, puissent voir leur demande de naturalisation facilitée. Ces étrangers de 3ème génération sont souvent bien intégrés. La cohésion sociale sera rendue plus solide si ces « étrangers » se sentent et se savent « suisses » grâce à des procédures simplifiées. Ils participent au développement du pays, à la vie économique, c’est justice qu’il puissent participer pleinement à toutes les dimensions de la vie sociale, politique avec droits et devoirs de citoyens à part entière.

L’Eglise ne connaît pas de frontière. Les catholiques étrangers, en si grand nombre en Suisse, ne sont pas moins l’Eglise de Suisse que ceux qui sont en possession d’un passeport rouge à croix blanche. En tant qu’évêque, je suis favorable à toute proposition qui vise à intégrer plutôt qu’à exclure. C’est aussi justice que d’aider chacun à trouver la manière adéquate de faire partie pleinement de la communauté ecclésiale ou nationale.

 

Initiative populaire «Pour le couple et la famille – Non à la pénalisation du mariage »

Prise de position de l’évêque de Sion – Communiqué
03 Février 2016

Dignité humaine, protection de la vie, liberté et responsabilité, solidarité, respect des différences, voilà autant de valeurs situées au cœur du « Patrimoine de la famille » cher au Pape Jean-Paul II et que l’Eglise ne cesse de promouvoir.

En savoir plus

CONTACT

  • Diocèse de Sion
    Rue de la Tour 12
    CP 2124 - 1950 Sion 2 / Suisse
  • + 41 27 329 18 18
  • + 41 27 329 18 36

NEWSLETTER