Le Chapitre de la Cathédrale de Sion est une Fondation du Diocèse de Sion attestée depuis le XIe siècle. Le Chapitre est composé de prêtres nommés par l’évêque.

La tâche première du Chapitre est d’assurer la prière de l’office à la Cathédrale. Le Chapitre est placé sous la responsabilité d’un doyen élu par ses pairs.

 

121115-chanoines3

 

Les chanoines du Vénérable Chapitre de la Cathédrale vous souhaitent la bienvenue !

Le Chapitre cathédral de Sion est une institution du Diocèse de Sion (Suisse) selon les can. 503 – 510 du droit canonique et attestée depuis 1043 au moins. Le Chapitre est composé de prêtres nommés par l’évêque. La tâche première du Chapitre est d’assurer la prière de l’office à la Cathédrale. Le Chapitre est placé sous la responsabilité d’un doyen élu par ses pairs.

 

 

 

04sion-lumiere3

 

Ville de Sion avec, sur la colline de droite, le château et la basilique de Valère, ancienne résidence du Chapitre de la Cathédrale de Sion

Le Chapitre a joué pendant de nombreux siècles le rôle de conseil de l’évêque. Ce rôle est assumé aujourd’hui par d’autres organismes : conseil épiscopal, conseil presbytéral, conseil pastoral diocésain, etc. Aujourd’hui encore, les plus proches collaborateurs de l’évêque sont nommés chanoines.

 

 

 

 

PROCHAINS CONCERTS À LA CATHÉDRALE

FESTIVAL D’ART SACRÉ – SION

  • CATHÉDRALE

    Open or Close

    Bref historique

    Il n’y a pas d’étude archéologique complète de la Cathédrale de Notre-Dame de Sion ou Notre-Dame du Glarier. On peut néanmoins décrire les principales étapes de cette Cathédrale comme suit :

    cathedraleext3– VIIIe – IXe siècle, église carolingienne
    – 1010, incendie
    – XIe siècle, cathédrale romane (va demeurer en fonction avec quelques transformations jusqu’au XVe siècle)
    – Fin XIIe ou début XIIIe siècle, construction du clocher-porche (premiers étages) et travaux divers
    – 1403, incendie accidentel du clocher ce qui entraîne un peu plus tard l’adjonction du dernier étage et plus tard encore, de la flèche en briques (suivent plusieurs incendies en raison de guerres et de pillages)
    – 2e moitié du XVe siècle, début du XVIe siècle, construction de la Cathédrale gothique (suivie de plusieurs restaurations au cours des siècles, mais rien d’essentiel n’a été changé)
    – 1947 – 1948, agrandissement du choeur de deux travées en direction de l’est et création de la chapelle de Saint-André en prolongement du transept nord.
    – 1986, dernière restauration.

    Clocher de la Cathédrale

    On ne sait pas où se trouvait la Cathédrale avant le VIIIe siècle. On sait seulement que le transfert du siège épiscopal d’Octodure (Martigny) à Sion a eu lieu à la fin du Ve siècle.

    cathedraleext1Clocher

    « Vers la fin du XIIe ou au début du XIIIe siècle, on bâtit devant la façade occidentale de cette église, le puissant clocher-porche que l’on voit encore aujourd’hui. L’étage supérieur et la flèche (en briques) sont plus tardifs (vers le milieu du XVe siècle?). […] Le deuxième étage est aveugle. À son sommet règne la bande d’arcatures lombardes qui marque sur les quatre faces du clocher, le passage du socle aux étages supérieurs ajourés. » (Antoine Lugon, Véronique Ribordy Évéquoz, La Cathédrale Notre-Dame de Sion, Sion, 1995, p. 13.)
    « Le clocher roman accentue la verticalité de la façade occidentale. L’utilisation d’une tour frontale est une idée répandue aux alentours de l’an mille. On retrouve ce type de clocher par exemple à l’église des Saints-Apôtres à Cologne, à Saint-Germain-des-Prés de Paris ou à Saint-Martin d’Ainay à Lyon. En Valais, au XIe, l’abbaye de Saint-Maurice posséda également le sien. » (Antoine Lugon, Véronique Ribordy Évéquoz, La Cathédrale Notre-Dame de Sion, Sion, 1995, p. 27.)

    portiquePortique

    « À Sion, le premier niveau du clocher est percé d’un portail en plein cintre, contenant un tympan au décor peint et non sculpté, ce qui caractérise dans les Alpes les édifices romans aux fortes influences “lombardes“. La Vierge à l’Enfant sur un fond rouge entourée de deux évêques et des donateurs agenouillés sur fond bleu force la comparaison avec le décor du tympan de l’église Saint-Blaise à Bellinzone-Ravecchia (seconde moitié du XIVe siècle). Peint à la fin du XIVe ou au début du XVe siècle, le tympan de Sion rappelle par le style, la composition tripartite et l’aspect de la Vierge à l’Enfant, les réalisations du trecento italien. » (Antoine Lugon, Véronique Ribordy Évéquoz, La Cathédrale Notre-Dame de Sion, Sion, 1995, p. 27.)


    fresque

    Triptyque de l’arbre de Jessé

    On ignore la provenance exacte du triptyque de l’arbre de Jessé (ou « radix Jesse »). D’aucuns disent qu’il s’agit d’une commande du cardinal Mathieu Schiner (XVIe siècle). Les figures en haut-relief du buffet central sont de la fin du XVe siècle. En 1619, Ulrich Hartmann, peintre lucernois connu du Chapitre, peint les volets et retouche les figures du centre. La prédelle (caisson inférieur) reste à l’état naturel (ni doré, ni peint) jusqu’en 1947. Ce triptyque est resté longtemps à Valère. « En 1947, l’évêque de Sion, Victor Bieler, décide d’utiliser le noyau gothique de ce triptyque pour sa cathédrale restructurée. De nouveaux volets sont montés sur la base de divers bas-reliefs prélevés dans le Musée de Valère. Le Saint Théodule, ainsi que peut-être la Trinité de Sainte-Anne, proviennent d’un retable de Wileren, dans le Haut-Valais, de la seconde moitié du XVe siècle. Ces reliefs anciens, associés à d’autres éléments sculptés pour l’occasion, sont remontés sous la direction de Julius Salzgeber (1893-1953), professeur de dessin au collège de Brigue et peintre religieux.

     

    retablecathe1
    Tout le triptyque est ensuite repeint et doré, comme presque tous les objets laissé dans la cathédrale lors des travaux de 1947. » (Antoine Lugon, Véronique Ribordy Évéquoz, La Cathédrale Notre-Dame de Sion, Sion, 1995, p. 46.)
    « Du flanc de Jessé endormi jaillit le cep et la vigne chargée de quatre grappes de raisin bleutées. Les tiges se glissent derrière les statues du buffet et se terminent par des bustes des ancêtres du Christ tenant des phylactères. la Vierge debout sur un croissant de lune, enveloppée des rayons du soleil, est entourée de la Trinité de Sainte-Anne, de sainte Catherine, de saint Jean et de saint Roch, guéri de son ‘bubon pesteux’ par un ange qui en presse le pus entre ses doigts. Quatre grandes figures. » (Antoine Lugon, Véronique Ribordy Évéquoz, La Cathédrale Notre-Dame
    de Sion, Sion, 1995, pp. 43-44.)

    retablegaucheretabledroite

    Sur le panneau de gauche, nous trouvons, en haut, le thème de l’Annonciation (Visite de l’Ange Gabriel à Marie). Au-dessous, à gauche, nous reconnaissons sainte Marie-Madeleine avec son pot à onguents, sainte Anne (mère de Marie), avec Jésus et Marie enfants dans ses bras; on parle aussi dans ce cas de Trinité sainte Anne. Sur le panneau de droite, nous avons, en haut, le thème de la Nativité (Jésus bébé, Marie à genoux et saint Joseph, debout).Au-dessous, nous trouvons, à gauche, saint Théodule, évêque d’Octodure, patron du diocèse de Sion, et à droite, sainte Barbe. Les anciens volets se trouvent à la Chapelle Sainte-Barbe à la Cathédrale.

    Mais encore…Bien sûr, il y a encore beaucoup d’autres trésors à découvrir. Le tombeau de l’évêque André de Gualdo (1418-1437), le grand crucifix au-dessus de l’arc d’entrée de la chapelle Sainte-Barbe, les chapelles, les vitraux, etc. Peut-être découvrirez-vous tout cela lors d’une prochaine visite « in situ ». N’oubliez pas non plus de visiter le Musée de l’évêché – Trésor de la Cathédrale !

     

  • CHAPITRE

    Open or Close

    Nature et siège

    Le Chapitre cathédral de Sion est une communauté de prêtres diocésains attestée depuis le XIe siècle. Il est une personne juridique de droit public, soit civil, soit canonique. Le Chapitre a des fonctions liturgiques à la Cathédrale et à l’église de Valère. Il assume aussi les tâches que le droit ou l’évêque lui confient. Il y a 10 postes de chanoines (9 sont actuellement occupés). Les chanoines sont nommés par l’évêque après avoir entendu le Chapitre.

     

    09-chapitre-armoiries4Organes
    Les organes du Chapitre sont :
    – le Doyen,
    – le Bureau (doyen, secrétaire, procureur),
    – les Calendes (assemblées générales
    du Chapitre / habituellement
    à la Maison du Chapitre).

    Armoiries du Chapitre
    de la Cathédrale de Sion

     

    Fonctions

    Le doyen
    Le doyen préside le Chapitre. Il est élu pour 5 ans et doit être confirmé par l’évêque (can. 509). Il peut être réélu une fois. Il convoque et préside les séances. Il détient le sceau du Chapitre. Sa signature avec celle du secrétaire ou du procureur engage légalement le Chapitre. Il veille au respect des statuts.

    Le secrétaire rédige les protocoles et remplace le doyen en cas d’absence.
    Le procureur est le caissier du Chapitre et en tient les comptes.
    Le gestor bonorum gère les immeubles
    Le fabricien a la charge des édifices religieux et des objets du culte.
    L’archiviste a la charge des archives.
    Le chapelain de Valère.

    maisonchap

    Maison du Chapitre avec, à l’arrière fond, en haut, à droite, le Château et la Basilique de Valère, ancienne résidence des chanoines.

    Prébendes
    On appelle « prébendes » les revenus des chanoines. Ces revenus proviennent de vignes. Ils sont actuellement assez modestes :
    Fr. 30’000.- au maximum par année. La prébende comprend également le droit à un logement dont le chanoine ne paie que les charges.

  • CHANOINES

    Open or Close

    121115-lehnerrChanoine Richard Lehner
    Né en 1964, ordonné prêtre en 1990
    Chanoine depuis 2010
    Doyen du Chapitre depuis 2014
    Fonctions diocésaines
    Vicaire général (pour la partie germanophone du diocèse)

    09-chapitre-armoiries4Chanoine Pierre-Yves Maillard
    Né en 1969, ordonné prêtre en 1996
    Chanoine depuis 2014
    Fonctions diocésaines
    Vicaire général (pour la partie francophone du diocèse)

     

    121115-berardh

    Chanoine Henri Bérard
    Né en 1924, ordonné prêtre en 1948
    Chanoine depuis 1971

     

     

    121115-zimmermannj

    Chanoine Josef Zimmermann
    Né en 1939, ordonné prêtre en 1967
    Chanoine depuis 1991
    Fabricien

     

    121115-margelistsChanoine Stefan Margelist
    Né en 1962, ordonné prêtre en 1988
    Chanoine depuis 2004
    Gestor bonorum
    Fonctions diocésaines
    Vicaire judiciaire, vicaire épiscopal, co-directeur du séminaire

    121115-jossene

    Chanoine Erwin Jossen
    Né en 1930, ordonné prêtre en 1958
    Chanoine depuis 2005

     

     

    121115-sarbachj

    Chanoine Josef Sarbach
    Né en 1933, ordonné prêtre en 1961
    Chanoine depuis 2008
    Archiviste

     

    09-chapitre-armoiries4

     

    Chanoine Bernard De Chastonay
    Né en 1949, ordonné prêtre en 1979
    Chanoine depuis 2017

     

     

    09-chapitre-armoiries4

     

    Chanoine Jean-Pierre Lugon
    Né en 1941, ordonné prêtre en 1975
    Chanoine depuis 2017

     

     


    09chanhabitHabit de chœur
    L’habit de chœur des chanoines est composé d’une soutane (ou d’une soutanelle), d’un surplis et d’un camail rouge carmin. Le dimanche et les fêtes, les chanoines ont reçu un indult du Souverain pontife daté du 7 juillet 1920 accordant aux chanoines du Chapitre de la Cathédrale de Sion le privilège de porter une croix pectorale latine dorée attachée à un cordon violet. Cette croix est un signe de gratitude de la part du Pontife romain envers les chanoines du Chapitre de la Cathédrale de Sion qui ont renoncé au droit de proposer trois candidats à l’épiscopat pour le diocèse de Sion.

  • VALÈRE

    Open or Close

    08-valere01

    La Basilique et le Château de Valère, ancienne résidence des chanoines du Chapitre.

    08-valere12La Basilique de Valère« 

    Au 11e siècle commence la construction d’une église fortifiée sur la colline de Valère, connue sous le vocable de Sainte-Catherine. Elle semble être dès ses débuts la collégiale du Chapitre, auprès de laquelle résident les chanoines. » (Antoine Lugon, Véronique Ribordy Évéquoz, La Cathédrale Notre-Dame de Sion, Sion 1995, p. 8.) La Basilique de Valère est une ancienne église collégiale de Sion. Elle a reçu récemment le titre de Basilique mineure. Elle est toujours ouverte au culte.
    On peut visiter le choeur de la Basilique durant la belle saison en compagnie d’un guide. Le choeur de la Basilique est cependant toujours accessible durant les célébrations.

    Horaire / Programme des célébrations 2017

  • ARCHIVES

    Open or Close

    121115-sarbachj Archiviste
    Chanoine Josef Sarbach
    Archives du Chapitre de Sion (ACS)
    Place de la Cathédrale 1
    CH – 1950 Sion

    Lieu
    Évêché de Sion, aile sud (entrée Place de la Planta / même entrée que le Musée de l’évêché, Trésor de la Cathédrale)

    Visites
    Les visites des archives ne sont possibles que sur rendez-vous et dans le cadre des jours d’ouverture prévus :
    lundi, mardi, jeudi, vendredi de 14h00 – 16h30.

    Accueil
    Madame Chantal Ammann, paléographe
    Le Chapitre a engagé Mme Amann, formée comme paléographe, à temps partiel.
    Elle s’occupe des archives et de l’accueil.

    Voir aussi :
    http://www.mediatheque.ch/php/docvs/detail.php?id=616

    Pour prendre rendez-vous, merci de le faire par e-mail :
    chapitre@bluewin.ch

    Les Archives du Chapitre cathédral de Sion

    Le Vénérable Chapitre de Sion, dont l’existence est déjà attestée depuis le milieu du XIe siècle, subsiste jusqu’à nos jours. Très tôt, les chanoines de Sion ont saisi l’importance religieuse, administrative, juridique et culturelle de leurs archives, vues comme un trésor soigneusement gardé par un chanoine archiviste. Les Archives du Chapitre de Sion ont été, à l’origine, conservées au château de Valère, dans un local attenant à l’église ainsi que dans des coffres placés devant des autels. Elles furent ensuite déménagées dans la ville de Sion, en 1958 dans une nouvelle maison du Chapitre, afin de rendre plus accessible aux chercheurs ce fonds précieux. Depuis 1992, elles sont gardées dans une aile du palais épiscopal. Conservées sans interruption, elles pallient quelque peu l’incendie qui a détruit les archives épiscopales en 1788.

    Les archives du Chapitre de Sion émanent des fonctions diverses remplies par les chanoines.

    1. Des fonctions spirituelles

    a) Fonds des Manuscrits, 121 manuscrits du IXe au XVIe siècle
    Inventaire des manuscrits liturgiques dans Iter Helveticum, t. 3 : Die liturgischen Handschriften des Kapitelsarchivs in Sitten, J. Leisibach, Fribourg, 1979 (Spicilegii friburgensis subsidia 17)
    Inventaire des manuscrits juridiques, dans S. Stelling-Michaud, Catalogue des manuscrits juridiques (droit canon et droit romain) de la fin du XIIe au XIVe siècle conservés en Suisse, Genève, 1954.

    b) Bibliothèque avec une belle série d’incunables (Incunables et post-incunables (Inc 1 à Inc 88) et une série d’ouvrages de liturgie, théologie, droit et histoire du XVIe au XIXe siècle (AJ 1 à AJ 215)
    Présentation dans Répertoire des fonds imprimés anciens de Suisse http://hhch.eurospider.com/digital_library/index.html

    2. Des fonctions économiques et administratives

    a) Calendes ou procès-verbaux des assemblées capitulaires conservés depuis le début du XVIe siècle, 40 volumes jusqu’en 1986

    b) Séries des comptes
    Métralie, 2 registres (1-2) et 38 dossiers (3-40), 1338-1885
    Anniversaires, 13 dossiers (1-13), 1373-XIXe siècle
    Fabriques des églises de Valère et de Sion, 9 dossiers (14-22), 1366-1831
    Généralité, 7 dossiers (23-29), 1648-1848
    Computus varii, 2 boîtes, XIVe-XVIe siècle

    c) Série des reconnaissances féodales, 338 volumes, du XIIe au XIXe siècle
    pour le Chapitre
    pour des prébendes
    pour la Métralie
    pour les Grands Anniversaires
    pour les autels et les chapelles
    pour des confréries du Saint-Esprit
    pour des seigneurs
    pour des églises
    Inventaire sur fiches

    3. L’exercice du droit de chancellerie, concédé par l’évêque de Sion à son Chapitre et exercé sur le Valais

    Les registres de chancellerie sur parchemin et les minutes notariales sur papier, de la fin du XIIIe siècle au début du XVIIe siècle:série A, 337 volumes reliés
    série B, cahiers non reliés, soit 197 cotes d’archives
    Voir l’inventaire dans R.-H. Bautier, J. Sornay, Les sources de l’histoire économique et sociale du moyen âge 1/2, Archives ecclésiastique, communales et notariales, Archives des marchands et des particuliers, Paris, 1971, p. 1357-1369.
    Présentation de la chancellerie et des minutes dans Ch. Ammann-Doubliez, Esquisse d’une histoire notariale du diocèse de Sion au Moyen Age: sources et problématique, dans Vallesia, XLVI, 1991, p. 169-204.

    4. Des fonctions juridictionnelles

    Judicialia 1338-1894, 1 boîte (Pg, 1-35) et 27 dossiers, 1338-1894
    Inventaire sur fiches

    5. Un chartrier (Moyen Âge jusqu’à nos jours)

    Série dite des Tiroirs, 1-101, XIe-XXe siècle, ca. 3000 numéros
    Inventaire manuscrit du chanoine P.-A. Grenat
    Série dite des Thèques, 1-118, XIe-XXe siècle, ca. 11000 numéros
    Inventaire sur fiches établies essentiellement par D. Imesch et J. Fournier.
    Série dite du bahut, 1-49 (pièces de grand format), XIIIe-XVIIIe siècle
    Inventaire sur fiche
    Bibliographie sommaire

    – Helvetia sacra, I/5, Le diocèse de Sion, l’archidiocèse de Tarentaise, Bâle, 2001.
    – F. Huot, L’Ordinaire de Sion: étude sur sa transmission manuscrite, son cadre historique et sa liturgie, Fribourg, 1973 (Spicilegium Friburgense 18), avec une excellente introduction sur l’histoire du Chapitre de Sion.
    – J. Leisibach, Schreibstätten der Diözese Sitten, Genève, 1973 (Scriptoria medii aevi helvetica 13).
    – J. Leisibach, A. Jörger, Livres sédunois du moyen âge. Enluminures et miniatures. Trésors de la bibliothèque du Chapitre de Sion, Sion, 1985 (Sedunum nostrum 10).
    – P. Rück, Das Archiv des Domkapitels von Sitten, dans Revue d’histoire ecclésiastique suisse, 65, 1971, p. 114-120, une présentation toujours actuelle et précise des archives du Chapitre.

    Chantal Amann, paléographe

  • LIENS

    Open or Close
  • OFFICES

    Open or Close

    Messes

    Dimanche et Fêtes Veille au soir : 18h00 (Paroisse) / 10h00 (Paroisse)
    Lundi 07h00 (Chapitre)
    Mardi 07h00 (Chapitre) / 18h10 (Paroisse)
    Mercredi 07h00 (Chapitre) / 18h10 (Paroisse)
    Jeudi 07h00 (Chapitre)
    Vendredi 07h00 (Chapitre) / 18h10 (Paroisse)
    Samedi 07h00 (Chapitre)

    Offices des chanoines du Chapitre

    Dimanche et Fêtes Premières vêpres (veille au soir) : 17h00
    Deuxièmes Vêpres : 18h30
    Lundi Laudes : 07h30 / Vêpres : 18h45
    Mardi Laudes : 07h30 / Vêpres : 18h45
    Mercredi Laudes : 07h30 / Vêpres : 18h45
    Jeudi Laudes : 07h30 / Vêpres : 18h45
    Vendredi Laudes : 07h30 / Vêpres : 18h45
    Samedi Laudes : 07h30

    Choeurs / Animations

    Animation des messes de 10h30 à la Cathédrale
    et à d’autres occasions

    Maîtrise cathédrale : École maîtrisienne
    Direction : Bernard Héritier, diacre permanent
    Maîtrise cathédrale : Choeur Grégorien
    Direction : Bernard Héritier, diacre permanent
    Maîtrise cathédrale : Ensemble Vocal
    Direction : Bernard Hériiter, diacre permanent
    Oracantat
    Direction : Gérald Dayer / www.oracantat.net
    Choeur liturgique Cath’voix
    Direction : Jean-Hugues Seppey
    Schola des petits chanteurs de Notre-Dame de Valère
    Direction : Marc Bochud
    www.schola-sion.ch/

     

    Paroisse de la Cathédrale

    Secrétariat de la paroisse de la Cathédrale de Sion
    rue de la Cathédrale 13
    1950 Sion
    027 322 80 66
    secretariat.cathedrale.sion@netplus.ch

    Heures d’ouverture du secrétariat :
    Jeudi 10h – 11h 14h – 16h
    Vendredi 14h – 16h

    Site de la Parolsse de la cathédrale

    Équipe pastorale

    Abbé Bernard de Chastonay, curé
    Abbé Pierre-André Gauthey, vicaire
    Bernard Héritier, diacre
    Claudine Dubuis, animatrice pastorale

CONTACT

  • Diocèse de Sion
    Rue de la Tour 12
    CP 2124 - 1950 Sion 2 / Suisse
  • + 41 27 329 18 18
  • + 41 27 329 18 36

NEWSLETTER